Menu
0
   

Fond de Chantraine à WarnantOutre la Meuse qui délimite en grande partie notre région, quelques rivières plus importantes donnèrent au paysage une singularité qui rompt avec l'ensemble du plateau hesbignon majoritairement occupé par les grandes cultures. La vallée de la Mehaigne ne traverse pas notre région - une de ses rives ne touche que pendant quelques mètres la limite de la commune de Villers-le-Bouillet - cependant, trois des villages les plus au nord de Villers se sont établis en tête des petites vallées creusées par ses affluents, petits ruisseaux, qui leur donnent un paysage très différent des villages du plateau. Vieux-Waleffe, Warnant-Dreye et Vaux-Borset ne se distinguent guère des autres villages du parc naturel voisin de "la Burdinale et de la Mehaigne".

Des deux côtés des rives des ruisseaux s'étalent des prairies qui servaient jadis de prés de fauche. Deux moulins sont venus s'implanter au voisinage immédiat de l'un de ces ruisseaux et une partie de l'habitat est venu se construire pas loin des cours d'eau, profitant parfois d'une hauteur pour éviter les effets des inondations. Sur les flancs des collines se trouvent la majorité des surfaces boisées beaucoup plus importantes que dans le reste de la Hesbaye. Les cultures sont reléguées sur les plateaux. De longues rangées de saules ou de peupliers s'alignent dans les prés sur les ruisseaux et de larges chemins creux pénètrent les bois pour rejoindre le finage. Un relief plus accentué, une variété plus grande des surfaces exploitées et une hydrographie plus présente, voilà ce qui donne à ce terroir son originalité.