Menu
0
  • FR
  • NL
  • EN
  • DE
   

Le pommier sauvage (1) a des fruits rarement agréables crus. Par contre si les pommes sont cuites et sucrées, on préparera de bonnes compotes, tartes, etc. On peut également faire du cidre en laissant fermenter le jus. Les pommes sauvages sont riches en acides organiques, en tanins, en pectine, en vitamines et en sels minéraux. Le bois du pommier, dur et serré, s'utilisait pour imiter l’ébène, en le teignant en noir. Il est également utilisé comme porte-greffe pour la culture de variétés de pommier domestique.

Le néflier (2) produit des nèfles. C'est un fruit dur, acide, très astringent et donc immangeable tel quel. Ce n'est qu'après blettissement qu'on peut les consommer. Les nèfles sont alors molles, sucrées, acidulées et savoureuses. Elles ont des propriétés toniques, astringentes, anti-diarrhéiques. Leur récolte se fait généralement en octobre, après les premières gelées. Les nèfles servent aussi à la fabrication de marmelades, de gelées et on peut tirer de leur fermentation un alcool agréable.

Le prunelier (3) a des fruits comestibles, les prunelles. Elles se mangent blettes et cueillies après les premières gelées. Ce sont des fruits riches en acides organiques, en tanin et en vitamine C. Ils sont aussi toniques et astringents, par contre jeunes, ils sont acides. Les prunelles sont souvent utilisées pour la fabrication de boissons alcoolisées telles que vin, eau-de-vie ou encore liqueur de prunelles.

Le merisier (4) est un arbre recherché pour la valeur de son bois. D’une couleur brun rosé clair à jaunâtre, il est utilisé, massif ou en placage (meubles et sièges de style) pour l'ébénisterie mais aussi pour la sculpture et le tournage. Ses fruits, les merises appelées aussi griottes, sont consommées en confitures et en eaux de vie.

Le groseillier (5) se développe sur tous les sols excepté les sols forts calcaires. Il est touffu et buissonnant et a des feuilles odorantes. La floraison a lieu d'avril à mai et les fruits murissent de fin juin à fin juillet. Un pied adulte peut produire 4 à 6 kg de fruits. Ils sont mangés crus, entiers, en salade de fruits, sous forme de jus, de tartes, de gelées ou de sorbets. Le groseillier est diurétique, indiqué contre les rhumatismes, riche en vitamines A, B et C, en sels minéraux et en fibre. Grâce à leurs pépins, les groseilles favorisent le transit intestinal.

Le poirier (6) peut atteindre 20 m de haut et une durée de vie de 200 ans. Les feuilles sont caduques, alternes, ovales, lisses et finement dentées. Les poires mesurent de 6 à 8 cm et mûrissent en été ou en hiver suivant les espèces. La production commence à partir de la 2e et surtout de la 3e année. Le poirier a besoin de soleil, d'un sol assez riche, perméable et profond. Il n'aime pas les terrains secs ou trop calcaires, ni l'humidité stagnante. Il faut l'abriter des vents froids.

Les arbres fruitiers