Menu
0
  • FR
  • NL
  • EN
  • DE
   

Les arbres utilesLe sureau porte en été de petites baies sphériques noires, luisantes et remplies d'un jus violacé. Les fruits sont riches en provitamine A, en vitamine C et en sels minéraux. Les fruits ont des propriétés diurétique et dépurative.
Les baies crues consommées en forte quantité peuvent provoquer nausées et vomissements mais la cuisson détruit la toxine qui les rend indigestes. On peut faire de très bonnes préparations avec les baies cuites.

L'aulne a un bois qui après abattage, prend une teinte rougeâtre et s'il reste dans l'eau, il devient quasiment imputrescible ; il servait à faire des pilotis.
Les diverses parties de l'arbre fournissent des teintures. Il a aussi des propriétés médicinales. On l'utilise pour traiter la fièvre, les gerçures et en bain de bouche ou gargarisme pour traiter les maux de dents, gencives et gorge.
L'aulne était également réputé pour chasser les puces : on répandait des jeunes feuilles sur le sol, dans lesquelles venaient s'engluer les puces.

Le charme est surtout utilisé pour des étals de boucherie, des jeux, des outils, des bobines et navettes, pour les formes de chaussures, les instruments de précision (règles et équerres), des billots, des pièces de machines.
Les bourgeons sont antihémorragiques, permettent de lutter contre le " mauvais " cholestérol et agissent dans l'athérosclérose. Recommandé dans les insuffisances hépatiques, le charme est aussi très efficace pour soigner les sinusites, les rhinites, les trachéites et les bronchites chroniques.

L'aubépine possède des feuilles que l'on peut consommer en salade lorsqu'elles sont très jeunes. Les fruits, les cenelles, sont également comestibles cependant on les utilisera préférentiellement cuits mélangés à diverses préparations. L'aubépine a des propriétés antiscorbutiques, astringentes, diurétiques, sédatives et renforce le système cardiovasculaire.