Menu
0
  • FR
  • NL
  • EN
  • DE
   
Vendredi, 8 Avril, 2016

L'idée centrale qui a présidé à la conception des cahiers de promenade « paysage et patrimoine » est de faire découvrir à partir d'un itinéraire de promenade, les paysages, le patrimoine et l'histoire d'un territoire à travers ses éléments rencontrés (champs, forêts, prairies, fermes, maisons, industries, voirie…) lors de ce parcours.

L'approche historique, géographique et patrimoniale permettra de décrypter les paysages actuels et de restituer ces logiques parfois très anciennes qui les ont créées. Si des éléments de ces paysages sont présents et visibles lors de visites sur le terrain et de vos promenades, ils ne sont pas toujours compréhensibles si on ne fait pas de recherches en amont. Ce travail est principalement celui que nous avons effectué pour vous aider à leur lecture. Pratiquement, le carnet donne à voir sur une carte centrale, un itinéraire où apparaissent plusieurs points et photos qui renvoient aux différentes fiches d'information.
L'ensemble sera illustré par des vues actuelles, des photos anciennes et une cartographie historique qui feront partie à part entière des éléments de compréhension.

Versants sambro-mosans : Jehay, Paix-Dieu, Fermes Saint-Lambert (Amay)
Cahier Jehay, Paix-Dieu, Fermes Saint-Lambert

La promenade peut débuter par la visite de l'abbaye de la Paix-Dieu, Centre des métiers du patrimoine. Ce monastère implanté au creux d'un vallon, isolée par des bois, des prés et des champs, se présente comme un site architectural en parfait accord avec son environnement. Notre cheminement nous emmènera alors vers le château de Jehay à travers chemins et sentiers du village. On s'arrêtera sur le patrimoine rural, les vestiges de l'industrie et du vicinal tout en essayant de lire le paysage qu'on va traverser à partir de ses éléments (relief, affectation des sols, bâti). Le patrimoine sera abordé à partir de ses éléments les plus prestigieux mais aussi à partir d'éléments du patrimoine rural et industriel qu'on rencontrera.

Cette promenade nous fera découvrir les facettes d'une vallée d'une petite rivière qui coupe le versant mosan. Un détour par les hauteurs, vers le Rochamps, les fermes de Saint-Lambert et le ruisseau de Bende ou de la Paix-Dieu terminera la promenade.

Vallées de la Mulle et du Lange Beek, Village de Boëlhe et hameau de Villereau

Cahier Boëlhe et hameau de VillereauPetit village ceinturé d'arbres et concentré autour de son église et de son château, Boëlhe a une histoire peu connue. On imagine qu'au Moyen Âge elle appartint à une seigneurie ecclésiastique parce que des avoués locaux sont cités dans un texte mais on ignore laquelle.

Outre un château du XVIIIe siècle, le village se distingue par un patrimoine rural de qualité composé de quelques beaux ensembles en carré ou en U mais dont malheureusement on ne connaît pas bien l'histoire. L'architecture de ces exploitations agricoles remonte aux XVIIIe et XIXe siècles. Caractéristique de ce village, un nombre impressionnant de monuments datant de l'époque néo-classique.

On épinglera aussi une exploitation agricole située dans le hameau de Villereau aux confins nord de la commune. Point culminant de cette partie de la Hesbaye (148 m), le hameau de Villereau constitue un des plus beaux paysages de la Hesbaye avec sa grosse exploitation accompagnée de quelques maisons, de bois et de terrains marécageux.

La vallée de l'Yerne, Haneffe et Donceel

Cahier Haneffe-DonceelLe centre historique de Haneffe est un des plus beaux ensembles architecturaux de Hesbaye liégeoise. Implanté dans un paysage de campagne et de bois, le village se concentre autour de l'église Saint-Pierre, de l'ancienne commanderie des templiers et de l'ancienne maison forte des seigneurs de Haneffe. Ajoutons à cela, quelques magnifiques fermes hesbignonnes dont la ferme Degive, classée depuis 1963. Donceel, son église, son château ainsi que le centre domanial de l'abbaye de Saint-Jacques n'est pas en reste.

Tout ce beau patrimoine s'échelonne le long d’une promenade paysagère longeant les rives de l'Yerne et de ses affluents. Un splendide environnement fait de prairies bordées de saules et de peupliers qui ne nous fera pas oublier le plateau relié au village par de nombreux chemins creux.

Vallée du Geer : Oreye et Otrange, deux seigneuries de la vallée du Geer

Cahier Oreye et OtrangeArrosé par le Geer et traversé par la voie romaine Bavay-Cologne, le village d'Oreye était un domaine important de l'abbaye de Saint-Trond dès le Haut Moyen Âge tandis que la seigneurie d'Otrange dépendait du comté de Looz.

C'est à partir de l'église médiévale d'Oreye que nous partirons pour une promenade au cours de laquelle nous rencontrerons deux châteaux-fermes, un moulin ainsi qu'une série de fermes hesbignonnes. Mais, surtout c'est un paysage tout à fait singulier en Hesbaye que nous vous invitons à découvrir. Le site de l'ensemble castral d'Otrange comme la ferme voisine de Gerbehaye à Oreye se trouvent dans un même environnement, à proximité du Geer, qui arrose prés et prairies bordées de peupliers.

Ces zones humides sont un véritable terreau pour la biodiversité qui sera également abordée dans cet ouvrage.

Commandez ces ouvrages !