Menu
0
  • FR
  • NL
  • EN
  • DE
   

Agaric champêtreCoprin cheveluMorille communeArmillaire couleur de miel

Dominé par les cultures et les prairies, le paysage de nos communes hesbignonnes n'en est pas moins riche en diverses espèces de champignons. Pour les gourmets, voici quelques grands comestibles qu'il ne faudra pas confondre avec des espèces toxiques, voire mortelles, que l'on peut trouver aux mêmes endroits.

Tout d'abord, deux espèces comestibles sont fréquemment récoltées dans les prairies sous le nom de champignons des prés: l'agaric champêtre (1) et l'agaric des jachères. On veillera à ne pas les confondre avec l'agaric jaunissant, indigeste et d'odeur désagréable.

Le coprin chevelu (2), abondant dans les pelouses bien amendées et au bord des champs, ne devra pas être confondu avec le coprin noir d’encre, toxique avec les boissons alcoolisées.

Au printemps, on aura peut-être la chance de trouver la morille commune (3), discrète dans les taillis ou la morille conique dans les écorces de pin de nos plates-bandes.

Vesse de loupL'armillaire couleur de miel (4) pousse en touffes aux pieds des arbres On ne récoltera que les exemplaires jeunes dont on coupera le pied, trop fibreux.

La vesse de loup géante (5), grosse comme un ballon de football, sera consommée jeune, lorsque la chair est encore blanche et ferme. Après cela, elle devient immangeable car elle jaunit puis se transforme en une poussière brune.