Menu
0
  • FR
  • NL
  • EN
  • DE
   

Vieux-WaleffeLa région n'a sans doute pas dit son dernier mot. Considérée trop souvent à tort comme non touristique, la région de Hesbaye-Meuse offre un patrimoine important et varié. Subsistent non seulement des témoignages ponctuels de toutes les époques mais aussi des ensembles architecturaux qui, liés à leur environnement naturel et historique, redonnent envie de mieux connaître certaines périodes du passé. De nombreux villages parlent, mieux que ne pourraient ne le faire un livre, du passé de leurs habitants. Warnant, Vieux-Waleffe (Villers-le-Bouillet), Limont, Haneffe, Donceel (Donceel), Chapon-Seraing, Bodegnée (Verlaine), Hermalle-sous-Huy (Engis), Viemme (Faimes), Geer et Hollogne-sur-Geer (Geer) ou Corswarem (Berloz) gardent une partie de leur cœur historique qui comprend un château en harmonie avec l'église, les fermes et les vieilles maisons du village. Un ensemble comme le hameau de Saives (Faimes) avec sa chapelle et ses deux châteaux fermes rappellent la magnificence du XVIIIe siècle, le siècle des Lumières.

Des châteaux comme Jehay, Waleffe, Hollogne-sur-Geer, Boëlhe ou même Oultremont valent autant pour leur site que pour leur architecture. Les bâtiments des abbayes de la Paix-Dieu et de Flône ne conservent rien de leur origine médiévale et reflètent plutôt l’époque de leur prospérité aux XVIIe et XVIIIe siècles. Leur environnement direct, dans des sites de vallée, fut déterminant pour leur origine.

La collégiale et ses maisons canoniales déterminent le centre urbain d'Amay dominé sous l'Ancien Régime par ses chanoines. Le village d'Ampsin reflète quant à lui le monde industriel du XIXe siècle qui se perpétua tout le siècle suivant.

Si la cour de Bende et l'ancienne forge ou s'est installé le centre d'interprétation touristique des « Maîtres du feu » montre bien la diversité des activités industrielles de la région avec ses anciens bâtiments, ses fours à chaux et ses carrières, la place d'Ampsin, également, avec l'architecture de son église, de ses habitations et de ses infrastructures civiles et industrielles, est également l'exemple parfait d'une cité dominée par plusieurs générations de « capitaines d'industries ».