Ligne du tempsHistoire des villagesArchéologie selected
Histoire
Une région au coeur de l'histoire européenne
Informations touristiquesExcursions groupesPromenadesVisites thématiquesMusées selected
Tourisme
Un tourisme de qualité dans un terroir accueillant
GénéralitésPatrimoine architecturalFermesPaysagesLa faune et la flore selected
Patrimoine
Un territoire, véritable photographie du patrimoine wallon

Les fermes de Fize-Fontaine

Cense des avoués d'Amay
, Villers-le-Bouillet (Fize-Fontaine)

Cense des avoués d’Amay

Quadrilatère du XVIe siècle remanié au XIXe et XXe siècles. Ancienne propriété, dès le XVe siècle, de Daniel Hosdent, avoué d’Amay. Moellons en grès, calcaire et briques.


Dès le Moyen Âge, les avoués d’Amay ont divers biens fonciers et une ferme à Fize-Fontaine. La campagne des Waroux rappelle le nom prestigieux de la famille qui occupe pendant le XIIIe siècle, le donjon d’Amay, siège de l’avouerie.

Leur ferme se trouve toujours près de l’actuel cimetière tourné vers les champs. Au XVe siècle, elle appartient aux de Hosdent, puis aux Périlleux de Rochelée. Au XIXe siècle, le baron de Rochelée, descendant des avoués d’Amay en est encore le propriétaire. A Fize, il est toujours le personnage le plus important du village puisqu’il occupe les fonctions de bourgmestre. La ferme est un important quadrilatère du XVIIIe siècle avec des bâtiments du XIXe siècle. Elle a été construite en grès, calcaire et briques.

On y entre par une tour-porche ouverte par une porte charretière cintrée. Elle comprend en outre des étables sous fenil et une grange aménagée au XIXe siècle. Au milieu de la cour, on voit l’emplacement de l’ancienne fumière. Le logis possède une admirable façade en briques et grès, tournée vers l’extérieur. Elle comporte deux niveaux et demi et est divisée en sept travées de petites baies.

Ferme seigneuriale du Cerf

Ferme seigneuriale du Cerf

Construction du XIXe siècle. Quadrilatère en briques. Bâtie sur le site de l’ancienne ferme seigneuriale du Cerf.


Ferme en quadrilatère du XIXe siècle. De l’ancienne basse-cour seigneuriale, il ne reste plus rien. L’ensemble actuel est entièrement clôturé. Seul un portail en anse de panier et intégré dans les murs de l‘ensemble donne sur la cour. A proximité de la ferme, une butte en terre serait peut être le vestige d’une motte féodale beaucoup plus ancienne sur laquelle aurait été bâti le premier château de Fize habité par les de Cerf. En 1411, l’exploitation est décrite comme « un manoir avec tour ».

Ferme, rue le Marais, 41

XVIIIe siècle. Grés calcaire et briques. Faisait usage de brasserie.


Ferme, rue le Marais, 95

XVIIe siècle fortement transformée au XIXe siècle. Volumineuse grange.


Ferme, rue le Marais, 96

XIXe siècle. Construite suivant le modèle du XVIIIe siècle avec logis donnant sur la voirie.


Ferme, rue J.Pirotte, 3

XVIIIe siècle. Clôturée. Moellons de grès et calcaire.



Bibliographie | Publications | Vie privée | Presse | Liens | Partenaires | Galerie Photo | Crédits | Annuaire | RSS