Menu
0
   

Le territoire du village est déjà occupé dès le Néolithique et cette occupation se poursuit à l’époque romaine.

Gros bourg agricole depuis le Moyen Âge, Verlaine est déjà mentionné en 811. C’est un fief de l’abbaye de Stavelot dont les habitations se regroupent autour d’une église comprenant une imposante tour et citée dans les actes à la fin du XIIe siècle. Plusieurs hameaux, Borsu, Oudoumont, Harduemont, Hepsée entourent le village. 

Château d'OudoumontLa seigneurie de Verlaine qui relevait en fief de la cour féodale de Stavelot appartenait au XVe siècle aux de Hamal, au XVIe siècle aux de Vilhain et au XVIIe aux de Harre. Harduemont et Hepsée étaient aussi des seigneuries bien distinctes. La première était le siège d’un château détruit lors de la guerre des Awans et des Waroux et appartenant aux de Warfusée. La seconde était un fief de la cour féodale de Liège. Au début du XVe siècle, elle appartenait aux de Haultepenne. Son château comprenait un des plus importants donjons de la région qui fut malheureusement dynamité en 1958. Louis XIV aurait séjourné dans le château de Hepsée du 11 au 17 juillet 1675.

Sous l'Ancien Régime, les territoires ne présentaient pas la même homogénéité qu'aujourd’hui. Verlaine était une enclave de la principauté abbatiale de Stavelot bien éloignée de la capitale du pays. Le village fut même usurpé par le gouvernement espagnol et les députés de Stavelot durent protester en 1701 au directoire de Westphalie.

Le château d'Oudoumont, quant à lui, appartint aux Saulcy dès le XIVe siècle. A l’écart des agglomérations et entouré d’un parc paysager avec un étang, c’est un des plus beaux sites de Hesbaye. 

Le chapitre collégial était collateur et décimateur de la chapelle qui dépendait de la paroisse de Saint-Georges. La chapelle ne devint église paroissiale qu'au Concordat.

Moines, curés, seigneurs et paysans vivaient tous de l’agriculture. De nos jours les ressources sont plus diversifiées. En 1970, on y trouve un atelier de construction métallique et un atelier de ponts roulants. 

Verlaine est aussi une commune qui se singularise par ses activités fruitières. Le paysage du village est marqué par les nombreux vergers qui font une ceinture autour de certains lieux du village. La vente de fruits et de produits dérivés y est importante. Il y a peu de temps fonctionnait encore une des dernières siroperies de Hesbaye.