Menu
0
  • FR
  • NL
  • EN
  • DE
   

Au Moyen Âge, la seigneurie de Viemme appartenait au chapitre Notre-Dame de Huy. L'église de Viemme à la collation de Saint-Laurent était dédiée à la vierge. Cette dernière abbaye possédait aussi une grosse ferme dans le village depuis 1662.

Le village vivait de l'agriculture. Il fut souvent victime de déprédations et de réquisitions par les armées qui traversaient la Hesbaye. En 1467, il fut brûlé par les troupes de Charles le téméraire. En 1636, des troupes étrangères y firent plusieurs réquisitions.

380 hectares sur une superficie totale de 402 hectares étaient voués à la culture des céréales. Sous l'Ancien Régime on cultivait surtout de l'épeautre.

Les huit grosses fermes en quadrilatère des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles sont réparties sur une voie parallèle de la chaussée Huy-Waremme qui rassemble des constructions les plus récentes, des XIXe et XXe siècles. Cette route était équipée d’une auberge qui faisait aussi office de relais de poste.

Les industries et commerces étaient liés à l'agriculture. On dénombrait un moulin à vent, deux brasseries et un moulin à huile actionné par huit chevaux au début du XIXe siècle. Une râperie aujourd'hui disparue utilisait, en 1896, 112 personnes à la saison des betteraves.